Liens utiles

Sites WEB MONACO

CCIN – Commission de Contrôles des Informations Nominatives

************************

COMITÉ DES TRADITIONS MONÉGASQUES

Le Comité National des Traditions Monégasques, fondé en 1924 par des représentants des vieilles familles monégasques, a notamment pour missions : le maintien des traditions civiles et religieuses; la conservation et la promotion de la langue monégasque…

************************

JOURNAL DE MONACO

Le Journal de Monaco, aujourd’hui communément appelé Journal Officiel, dont le premier numéro a été édité le dimanche 30 mai 1858, s’appelait alors l’Eden – Journal de Monaco. Cette publication hebdomadaire des autorités de l’Etat, imprimée au début en grand format, comportait des informations variées destinées à faire connaître notamment la diversité de la vie à Monaco…

************************

MAIRIE de MONACO – Service État Civil – Archives

La Mairie de Monaco conserve dans les archives du Service de l’État Civil – Nationalité des registres de naissance, mariage et décès dont le plus ancien date de 1546. Conformément à la loi, les actes d’état civil de
moins de 100 ans ne sont pas consultables en ligne, ils sont détenus par le service de l’État Civil – Nationalité …

MAIRIE de MONACO – Cimetière
(NB: en bas de page cliquez sur le bouton d’accès direct à la recherche).

 

Le cimetière de Monaco a été inauguré en 1868 dans la quartier des Salines, le plus à l’Ouest de la Principauté, jadis terres agricoles. Il s’étale sur deux hectares en terrasses dans la tradition des cimetières de la Riviera et la plupart des monuments sont de couleur blanche. Le cimetière abrite environ six mille sépultures où reposent environ vingt-trois mille défunts . Le cimetière est ouvert au public de huit heures du matin à sept heures du soir en été et de huit heures du matin à six heures du soir en hiver. De nombreuses personnalités y sont inhumées :

  *  Jean-Baptiste Arban (1825 – 1885), compositeur français.

   * Joséphine Baker (1906 – 1975), chanteuse, danseuse et résistante américaine naturalisée française.

   * Marie Bell (1900 – 1985), actrice française.

    * Giovanni Luigi Bonelli (1908 – 2001), auteur et éditeur de bandes dessinées italien.

    * Anthony Burgess (1917 – 1993), écrivain britannique.

    * Cécile Chaminade (1857 – 1944), compositrice et pianiste française. (la dépouille fut transférée au cimetière de Passy9).

    * Jean Chevrier (1915 – 1975), acteur français.

    * Roger Moore (1927 – 2017), acteur britannique.

    * Louis Chiron (1899 – 1979), pilote automobile monégasque.

    * Léo Ferré (1916 – 1993), chanteur, compositeur, poète, écrivain, anarchiste français et monégasque de naissance.

   *  Jean-Michel Folon (1934 – 2005), artiste belge.

    * Lucien Gallas (1904 – 1977), acteur français.

    * Augusto Maccario (1889 – 1927), athlète italien.

    * Ashraf Pahlavi (1919 – 2016), princesse d’Iran.

    * Henryk Szeryng (1918 – 1988), violoniste polonais naturalisé mexicain.

   *  Louis Vatrican (1904 – 2007), agronome de Monaco.

   * Hélène Pastor (1937 – 2014), femme d’affaires monégasque.

  * Jules Bianchi (1989-2015), pilote automobile de Formule 1.

************************

MÉDIATHÈQUE – Bibliothèque LOUIS NOTARI

Qu’est-ce donc ?

La Médiathèque est ouverte à tous. Elle propose une offre qui répond aux missions de lecture publique : information, formation, mais aussi de culture et de loisirs. Elle assure également le dépôt légal de la
Principauté.

La médiathèque est répartie sur 4 sites :

  • La Bibliothèque Louis Notari – 8 rue Louis Notari – où vous trouverez l’espace lecture
  • La Sonothèque – Vidéothèque – 19, boulevard Princesse Charlotte – où vous trouverez l’espace audiovisuel 
  • La Bibliothèque-Ludothèque Princesse Caroline – 1, boulevard Albert Ier
  • Le Fonds patrimonial – L’Hélios – 3, promenade Honoré II – où vous trouverez l’espace dédié aux enfants.

************************

Affiliations à l’étranger

CIGH (France & International)

Qu’est-ce donc ?

La Confédération Internationale de Généalogie et d’Héraldique a été fondée à Bruxelles (Belgique) le 13 novembre 1971 en vue de créer et d’entretenir des liens durables de collaboration entre les associations et fédérations ayant pour objet l’étude de la généalogie et de l’héraldique, de défendre les intérêts du monde généalogique et héraldique auprès des organismes nationaux et de soutenir les associations et fédérations nationales dans leurs relations avec les organismes officiels de leurs pays respectifs.

Elle a pour but de promouvoir l’organisation de congrès internationaux des sciences généalogique et héraldique et la réalisation des motions qui y sont votées.

************************

CGMP (France)

Qu’est-ce donc ?

Le Centre Généalogique du Midi-Provence – en abrégé CGMP – a été créé en 1970 à Port-de-Bouc.

Il est la plus importante association généalogique du sud-est de la France et la plus ancienne de la région PACA.

Il regroupe depuis le 1er janvier 2020 huit associations provençales de généalogie :

  1. le Cercle Généalogique des Alpes-de-Haute Provence – CGAHP
  2. l’Association de Généalogie des Hautes-Alpes – AGHA
  3. le Cercle d’Entraide Généalogique des Alpes-Maritimes et d’Ailleurs – CEGAMA
  4. l’Association Généalogique des Bouches-du-Rhône – AG13
  5. le Cercle Généalogique de la Drôme Provençale – CGDP
  6. le Cercle Généalogique du Var – CGENEA83
  7. le Cercle Généalogique du Vaucluse – CGV84
  8. le Cercle Généalogique et Héraldique de la Principauté de Monaco – CGHPM
 
On ne peut évoquer le CGMP sans parler du bulletin trimestriel « Provence Généalogie » !

Un exemplaire de ce bulletin est expédié au siège du CGHPM. Il est disponible à la lecture pour les adhérents présents lors de nos réunions mensuelles.

Il faut souligner le travail que représente la sortie d’une telle revue régionale.

Il faut rappeler également que « Provence Généalogie » ne peut survivre que grâce aux lecteurs, donc vous, et de ce fait, s’y abonner permet sa pérenité !

Pour faciliter votre abonnement télécharger le formulaire d’adhésion.

************************

FFG (France)

Qu’est-ce donc ?

La Fédération Française de Généalogie est une association de type loi 1901 créée en 1968. Elle regroupe actuellement plus de 150 associations réunies en Union Généalogique. Depuis le 23 avril 2017, elle est reconnue d’utilité publique.

************************

Associations Généalogiques à l’étranger

A.G.A.M. (Association Généalogique des Alpes Maritimes)

Qu’est-ce donc ?

Créée à Nice, fin de l’année 1982, l’AGAM est la plus importante association généalogique du 06, forte de plus de 300 membres.

************************

CEGAMA. (Cercle d’Entraide de Généalogie des Alpes Maritimes et d’Ailleurs)

Qu’est-ce donc ?

On entend souvent dire que le département des Alpes Maritimes est une terre d’accueil, que, dans leur grande majorité ses habitants ne sont pas d’ici.

Comme toujours en pareil cas, c’est vrai et ce n’est pas vrai.

C’est ainsi qu’est né le CEGAMA. Sa vocation : Aider ceux d’ici, oui, mais aussi ceux d’ailleurs.

Le CEGAMA est également membre du CGMP – Centre Généalogique du Midi-Provence.

************************

Sites WEB généalogiques (liste non exhaustive)

ANCESTRY

Qu’est-ce donc ?

Le premier site Web Ancestry – Ancestry.com, a été lancé en 1997

Avec l’ajout de nouveaux sites, le réseau s’est rapidement développé pour devenir aujourd’hui la plus grande base de données généalogiques en ligne au monde : des millions de documents d’archives en ligne et
d’arbres généalogiques permettent aux utilisateurs d’Ancestry d’y trouver autant d’indices pour faire avancer leurs recherches et enrichir leur propre arbre généalogique en ligne.

Ancestry.fr fait partie d’un réseau global de sites Web Ancestry.com qui inclut :
Ancestry.com aux États-Unis,

Ancestry.ca au Canada,

Ancestry.co.uk au Royaume-Uni,

Ancestry.com.au en Australie,

Ancestry.de en Allemagne,

Ancestry.it en Italie,

et Ancestry.se en Suède.

************************

ANTENATI (Italie)

Qu’est-ce donc ?

Le portail Antenati – élaboré et maintenu par la direction générale des archives nationales Italiennes (DGA) – est né de l’exigence de rendre disponible l’énorme patrimoine documentaire existant dans les archives d’Etat, relatif aux recherches d’état civil et généalogiques, à des fins de reconstitution de l’histoire des familles et des personnes, et plus largement de connaissance de l’histoire sociale. A travers ce portail il est en effet possible de visualiser plusieurs millions d’images de registres d’état civil, de trouver les noms de personnes citées dans des actes, d’obtenir des renseignements sur les sources.

(Suite de l’expertise)

************************

ARCHIVES de FRANCE

Qu’est-ce donc ?

https://francearchives.fr/article/38135

Derrière le mot « archives », une grande variété de documents.

Quel est le point commun entre un papyrus mérovingien, un cahier de doléances de 1789, le cadastre napoléonien, un registre matricule de la Grande Guerre et un email d’un cabinet ministériel ? Tous sont des documents d’archives dont la gestion est régie par le code du patrimoine (livre II relatif aux archives). Les documents des organismes publics et des organismes privés chargés d’une mission de service public sont des « archives publiques ». Les comptes d’une entreprise privée, une correspondance familiale ou un journal intime sont des « archives privées ».

************************

FAMILY SEARCH

Qu’est-ce donc ?

Tout tourne autour de la famille.
FamilySearch est un organisme d’histoire familiale à but non lucratif dédié au rassemblement des familles à travers les générations FamilySearch croit que les familles apportent de la joie et un sens à la vie.

L’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours est le principal bienfaiteur des services de FamilySearch.

Notre engagement d’aider les gens à se relier à leurs ancêtres est ancré dans nos croyances : les familles sont censées être au cœur de notre vie et les liens familiaux sont destinés à perdurer au-delà de cette vie.

************************

FRANCEGENEWEB

Qu’est-ce donc ?

Le portail de la généalogie en France, fait par et pour des généalogistes amateurs.

La recherche de nos familles nous amène à dépasser les frontières d’un département, d’une région et, même, de notre pays. Allier notre intérêt pour le passé et nos ancêtres avec Internet; permettre de résoudre nos difficultés grâce aux échanges entre passionnés, là était notre challenge.

Une poignée de généalogistes, utilisant l’Internet, a voulu exploiter ce potentiel. Offrir à tous, l’accès aux connaissances et aux travaux de chacun en les rassemblant dans le cadre d’un projet bénévole et gratuit. C’est ainsi que FranceGenWeb (FGW) est née. L’utilisation du site est libre, gratuit et ouvert à tous.

************************

GALLICA  –  BNF

Qu’est-ce donc ?

Gallica est la bibliothèque numérique de la Bibliothèque nationale de France et de ses partenaires. En libre accès depuis 1997, elle regroupe plus de 5 millions de documents.

************************

GENEAPASS

Qu’est-ce donc ?

« Généapass » est un annuaire thématique des ressources généalogiques et historiques sur le web. Il offre une consultation souple et facile, mettre à la portée de tous, les adresses les plus utiles.

************************

GENEAWIKI

Qu’est-ce donc ?

Geneawiki est une encyclopédie francophone de la généalogie, gratuite, écrite en coopération par des milliers de visiteurs, et mise en place à l’initiative de GENEANET. Les sujets traités sont la généalogie (méthodologie, relevés, généalogie familiale), l’histoire locale, l’histoire familiale, l’héraldique, l’onomastique, les faits historiques … tout ce qui touche de près ou de loin à la généalogie !

************************

Sites WEB Liens généalogiques

INSEE – Recherche des personnes décédées (France)

Qu’est-ce donc ?

L’Insee reçoit des communes les décès enregistrés. Les fichiers des personnes décédées sont disponibles depuis 1970.

Accès direct à votre recherche

************************

Logiciels de généalogie (liste non exhaustive)

FILAE

Qu’est-ce donc ?

Société créée en 1994, FILAE est le portail de la généalogie en France pour consulter son Etat civil en ligne et construire son arbre généalogique gratuitement.

L’abonnement FILAE Premium est payant.

************************

GENEANET  

Qu’est-ce donc ?

Créé par des passionnés de généalogie en 1996, « Généanet » représente une communauté de plus de trois millions de membres qui partagent et échangent gratuitement de nombreuses informations généalogiques : plus de six milliards d’individus répertoriés dans des arbres généalogiques, des actes numérisés, des cartes postales, des photos de famille, des dépouillements d’état civil accessibles via de puissants outils de recherche, un wiki et un blog.

Deux types d’abonnement disponibles : de base qui est gratuit, et PREMIUM qui est ayant.

************************

GENEATIQUE  

Qu’est-ce donc ?

Logiciel de création d’arbre généalogique version CLASSIQUE et version PRESTIGE.

Le service « généatique.net » a pour finalité de constituer une communauté de personnes intéressées par la généalogie et l’histoire des familles et de leur permettre des échanges d’informations par la constitution d’une
banque de données généalogiques.

************************

HEREDIS  

Qu’est-ce donc ?

Logiciel de création d’arbre généalogique et possibilités d’accès à des moteurs de recherches.

L’abonnement de base est gratuit et la formule d’abonnement PRO (payante) donne accès à des fonctionnalités et à du contenu supplémentaires.

La recherche généalogique est devenue en quelques années une pratique très répandue dans le monde pour retrouver des ancêtres célèbres ou rechercher ses racines.

De nombreuses sources gratuites sont à votre disposition pour dénicher dans les bases de données généalogiques informations, documents et indices: archives publiques, Heredis online, FamilySearch, Geneanet,
Filae, Google, etc…

La version Pro de « Hérédis » (payante) dresse la liste des sources disponibles pour alimenter votre généalogie et vous permet de naviguer sur les sites sources pour localiser un ancêtre.

************************

MyHERITAGE

Qu’est-ce donc ?

Logiciel de création d’arbre généalogique et possibilités d’accès à des moteurs de recherches.

L’abonnement de base est gratuit et vous donne droit à un arbre généalogique jusqu’à 250 personnes.

D’autres formules d’abonnement (payantes) donnent accès à des fonctionnalités et à du contenu supplémentaires.

************************

Lecture sur le WEB

GUIDE DE GÉNÉALOGIE

Qu’est-ce donc ?

Comme son nom l’indique : un guide incontournable !

************************

REVUE FRANÇAISE DE GÉNÉALOGIE

Qu’est-ce donc ?
www.rfgenealogie.com )

Excellente revue d’informations généalogiques.

************************

LE FIL D’ARIANE

Qu’est-ce donc ?
www.entraide-genealogique.net

Excellente association consacrée uniquement à l’entraide généalogique en ligne.

Le CGHPM est référent de cette association d’entraide et partage – au travers de son président – les demandes sont reçues dans la boite e-mail contact.cghpm@monaco.mc

************************

HISTOIRE-GÉNÉALOGIE

Qu’est-ce donc ?

Magazine-web coopératif et hebdomadaire lancé en 2000.

Tous les vendredis : consulter « La gazette web ». Pour info: abonnement gratuit !

************************

Liens généalogiques complémentaires

* Les métiers de nos aïeux ? Beaucoup ont disparu de nos jours… et nous laissent dans l’interrogation. Ce site permet de faire le point…

* Convertisseur de dates : calendrier révolutionnaire – calendrier grégorien

* Convertisseur de monnaie ancienne (écu-denier-louis d’or-franc-euros)

************************

Recherches particulières d’un passé militaire

Pour honorer la mémoire des 87 militaires natifs de Monaco (dont deux de nationalité monégasque : les soldats Louis François CARAVEO et Eugène SALVETTI), cités parmi les 258 Morts pour la France lors de la 1ère guerre mondiale inscrits sur le livre d’or et dont les noms sont gravés à jamais dans le marbre à la Maison de France à Monaco, le CGHPM se devait de ne pas les oublier et mettre en ligne quelques sites internet pour permettre aux adhérents (et aux visiteurs) de pouvoir les orienter, les guider pour effectuer leurs recherches :

* 1er site : Grand Mémorial (accès à la base nationale française, Journeaux des Marches et Opérations, cartes de services d’archives…)

* 2nd site : Mémoires des Hommes (Accès aux registres des militaires Morts pour la France)

* 3ème site : Les registres matricules

* 4ème site : Retracer le parcours d’un militaire de la 1ère guerre mondiale ( Excellent Blog de généalogie d’Élise LENOBLE www.aupresdenosracines.com/qui-suis-je )

* 5ème site : GENEWEB page spécifique MONACO